Quatre français en Sibérie.

Bruno est en train de lorgner sur les pièces oural qui pourraient nous interresser. Et je vous jure qu’on a payé tout ce qu’on a pris !!!!!! En fait, on est revenu avec des porte-bagage à monter sur la roue de secours..que je viens de monter seulement maintenant pour partir en amerique du sud. Il y a donc des pièces oural sur ma R12 de 1939…et j’aime ça !!!!!!!

Toujours Bruno inspectant une moto en partance pour le Gay moto club de Varsovie, d’où sa couleur. Mais non !!!!! je déconne. Je veux la même !

A l’interieur de l’usine Oural, un magnifique exemplaire blanc en attente de livraison .(juillet 2003)

Une autre machine, en cours de contruction. La lumière sur le côté gauche n’est pas le fruit d’une explosion de mes globes occulaires à la tex Avery, c’est simplement le flash de l’appareil photo

La même moto que la photo précédente. Admirez le banc de montage blanc immaculé. Même pas une tâche d’huile !!!!!! Peut-être que c’est parce qu’elle n’est pas encore dans le moteur ????. Ce sont décidément de belles machines !!!!!!

Notre ami Bruno Bohrer admire un side-car sans sa caisse en pleine accélération pour des essais mécaniques. La roue arrière tourne sur des rouleaux et l’échappement est relié à des flexibles débouchant à l’extérieur. Comme chez Ducati, fou, non ?????

les deux BMW R12 devant l’usine Oural à Irbit après avoir traversé toute l’asie centrale, du Turkménistan au Kazakstan. Nous n’avions pas prévenu, on y est allé au flan, et on a été accueilli comme des popes.

Textes des commentaires de Éric Dumas en hommage à son amis Jean-Pierre Bougerol malheureusement disparu. Un autre album photos FLICKR