Presque la fin

Enfin presque la fin, la solution la plus simple pour mes filtres à air c’est le montage de deux filtres asymétrique BMC PF50-70L et PF50-70R. J’ai remonté mon levier de marche arrière, avec le joli pommeau en alu fabrication maison. J’ai collé le pin’s soviétique que m’a offert mon ami Jeff, il fait pile le diamètre du pommeau incroyable non ? Encore une frayeur aujourd’hui, le tuyau du reniflard (durite transparente sur la photo) trop petite en section, à fait monter en pression le carter moteur donc grosse fuite d’huile par le joint spy du volant moteur ! Après débranchement du tuyau, tous est rentré dans l’ordre. Le fils de fer de clôture sur les starters sont très moche je sais c’est très « Made in Rustika ». Sur les photos on peut voir la grimace de la tige de commande du levier d’inversion, en effet il passe au millimètre vers le starter du carburateur droit.

Filtre à air la suite…

Bon aujourd’hui j’ai testé la moto avec mes deux chicanes pour le filtre à air. Pas un succès total, mais plutôt une kata adsolue. Pas moyen de dépasser le 60 km/h gasp ! Retour à la case départ pour le filtre à air, je cherche une autre solution. La machine s’étouffe, de plus l’échappement ne libère pas les gaz, donc j’ai modifié le silencieux en supprimant les chicanes. J’ai monté un commodo 850 TDM et des poignets chauffantes, le guidon provient d’une R100RT diamètre 22 contre 25 pour le guidon d’origine, j’ai rallongé le guidon de 10 cm. J’ai également monté mes nouveaux amortisseurs ukrainiens, (Susuck, KMZ-Dnepr-Shop). Je sais il y a de la rouille sur la brêle, mais c’est Made In Rustika !

Filtre à air

Aujourd’hui, j’ai confectionné deux tubulures d’admission, pour conserver mon système de filtre sur la boîte de vitesse. Demain je fais des photos de l’ensemble monté sur la brêle diabolik.

Premier essais

Ça y est, aujourd’hui Dimanche 3 février 2008 le moteur tourne, premiers essais pas de problèmes, l’embrayage ne patine pas, pas non plus de bruits bizarres. Le moteur démarre au kick

Montage du moteur dans le cadre

Aujourd’hui j’ai monté le moteur dans le cadre, demain je m’attaque à l’électricité. J’ai gardé l’échappement d’origine diamètre 35.

La batterie est dans un petit bidon d’essence coupé en deux.

J’ai confectionné une tige de poussée en inox, j’ai un peu tâtonné pour trouver la longueur idéale. Je ne suis pas sûr également que mon embrayage fonctionne correctement, car mon disque est un peu faible en épaisseur 5 mm contre 6 mm normalement. Je recycle beaucoup de pièces d’occases, voilà peut-être le développement durable, non je suis un bon Auvergnat radin

Echange du volant moteur

Echange du volant moteur allégé de la R65 par un volant moteur de série 7 lourd diamètre 180. Montage d’un disque de série 2, car les cannelures sont identiques aux cannelures Ural. Poids du volant et du mécanisme béhème : 8,2 Kg. Mais le jeu axial du vilebrequin après montage du volant moteur est de 0,22mm contre une tolérance de comprise entre 0,08 et 0,15 mm. Je me rencarde pour savoir si ce jeu est acceptable.
Diable renseignement pris; le jeu de 0,22 est trop important. Je fouille dans mes archives et je trouve une rondelles de calage de 1,62 mm. Je la monte, je serre le volant moteur au couple, et là impeccable ! 0,12 mm donc je suis dans la fourchette.